Sélectionner une page

 

L’évolution du domaine

Nos origines

Ucium ea net qui unt, in pos nobitatem rae
nonseque optaecaborum quam nobiti untus aut ut is conetur?
Tiur aut quo estrum velecus molum id
quiandis se ped quatur?
Aliqui que corectio. Tis inullup tatur,

L'esprit des lieux

“Nous sommes déterminés à être en symbiose avec notre terre.”

Nous nous inscrivons dans une démarche de respect de l’environnement, préserver nos ressources est une véritable préoccupation.

Durant la construction de l’édifice nous n’avons pas voulu couper ou altérer plus que nécessaire la Nature environnante. C’est pourquoi les bosquets et arbres ont été conservés.

Nous redonnons à la terre ce qu’elle nous offre en plantant des essences d’arbres aux abords du Domaine.

L’espace potager est aménagé sur notre terrasse pour contribuer à la diversité environnante. Nous cultivons ces légumes et herbes aromatiques afin de créer au sein de notre lieu de travail un espace d’échange entre les équipes.

Les lieux ouverts et vitrés permettent d’être en harmonie avec l’endroit. Ce contact direct avec la nature procure une sensation de bien-être au quotidien.

Nos origines

Ucium ea net qui unt, in pos nobitatem rae
nonseque optaecaborum quam nobiti untus aut ut is conetur?
Tiur aut quo estrum velecus molum id
quiandis se ped quatur?
Aliqui que corectio. Tis inullup tatur,

Notre présent

Ucium ea net qui unt, in pos nobitatem rae
nonseque optaecaborum quam nobiti untus aut ut is conetur?
Tiur aut quo estrum velecus molum id
quiandis se ped quatur?
Aliqui que corectio. Tis inullup tatur,

Le bio

« Notre engagement pour notre terre »

En dernière année de conversion, nous sommes fiers de pouvoir proposer de vins élaborés dans le respect de l’environnement.

Dans le cadre de l’agriculture biologique nous nous efforçons de produire pour nos vignes des engrais organiques.

La production d’un compost de brebis bio que nous épandons sur nos parcelles, permet de fournir à nos vignes les nutriments dont elles ont besoin.

Chez nous pas d’irrigation et zéro désherbant.

Dans le cadre de la lutte contre les insectes nuisibles, nous privilégions la confusion sexuelle.

  • Nos parcelles bénéficient de labour intégral permettant d‘aérer les terres de manière uniforme.
  • Durant la saison hivernale nous laissons l’herbe pousser dans le but de créer des pâturages pour nos moutons, ils participent à l’amendement naturel de nos terres. Au printemps nous la coupons pour éviter la concurrence avec la vigne.
  • Nous décavaillonnons : cette action consiste à enlever la terre entre les ceps pour créer des mottes de terres meubles ou la vie s’installera très vite. Quand il est temps, (à la fin du printemps nous répartissons soigneusement cette terre sur les parcelles pour les nourrir.

Notre présent

Ucium ea net qui unt, in pos nobitatem rae
nonseque optaecaborum quam nobiti untus aut ut is conetur?
Tiur aut quo estrum velecus molum id
quiandis se ped quatur?
Aliqui que corectio. Tis inullup tatur,

Notre avenir

Ucium ea net qui unt, in pos nobitatem rae
nonseque optaecaborum quam nobiti untus aut ut is conetur?
Tiur aut quo estrum velecus molum id
quiandis se ped quatur?
Aliqui que corectio. Tis inullup tatur,

Nos gestes

« Nous faisons au quotidien, des gestes, qui garantiront la bonne santé de nos vignes, celle de nos collaborateurs et l’économie de nos ressources naturelles.”

Au Champ des Murailles, rien ne se perd :

Les souches arrachées sont broyées dans le but de créer un paillage pour les autres ceps. Nos pieds sont ainsi équipés pour affronter l’hiver.

Nous recyclons nos matériaux non utilisables : cartons, verres, plastique, dispositif de confusion sexuelle…

La vinification en levure indigène :

L’accent est mis sur la Nature, les dons qu’elle nous fait, ses capacités à produire des raisins d’une qualité exceptionnelle et notre volonté de minimiser notre intervention dans le processus de vinification.  Nous pratiquons la vinification en levure indigène. Présentes sur les raisins ces levures permettent la fermentation naturelle de nos vins. Elles participent à leurs complexités aromatique et à leur caractère si particulier.

Soins apportés à nos vignes :

Nous ne faisons pas d’écobuage afin de préserver la vie aux abords de nos parcelles.

L’entretien des “ tour de vigne” est pour nous important. Nous gardons nos fossés enherbés, ces écosystèmes ainsi préservés servent de filtre naturel aux produits de traitement organiques que nous pouvons épandre.

Notre avenir

Ucium ea net qui unt, in pos nobitatem rae
nonseque optaecaborum quam nobiti untus aut ut is conetur?
Tiur aut quo estrum velecus molum id
quiandis se ped quatur?
Aliqui que corectio. Tis inullup tatur,